Crypto-actualités

Comment déclarer ses bitcoins (et autres cryptos) ?

Le 11 mars 2021 — 4 minutes de lecture

Vous avez fait partie de ceux qui se sont lancé dans le bitcoin il y a quelques années et vous aimeriez maintenant en profiter un peu ? Bonne idée, mais n’oubliez pas de déclarer vos revenus auprès des autorités de votre pays sinon gare aux sanctions.

Résumé rapide

Ce que dois déclarer

  • mes plus-values ou moins-values issues d’achat-revente de cryptomonnaies.
  • mes comptes sur les plateformes qui disposent d’actifs numériques s’ils sont à l’étranger.

Je ne suis pas obligé de déclarer

  • les cryptomonnaies stockées sur mon Ledger ou portefeuille numérique
  • les échanges entre cryptomonnaies (BTC->ETH, XRP->BEST etc.)

Taux d’imposition en France

12.8% forfaitaire + 17.2% de prélèvements sociaux soit 30% (flat-tax)

Conditions pour ne pas déclarer

  • Ne pas excéder 305 EUR de bénéfices sur l’année
  • Que cette activité soit occasionnelle

Les informations contenues dans cet article concernent la France uniquement, vous devez donc être résident fiscal français pour qu’elles s’appliquent. De plus, elles concernent le bitcoin mais également n’importe quelle autre cryptomonnaie comme le Litecoin, Ethereum, Monero, Ripple ou encore les tokens dédiés aux plateformes comme le BNB ou encore le BEST.

Faut-il déclarer ses bitcoins ?

Quelque soit l’endroit où vos bitcoins sont stockés et tant qu’ils sont sous la forme de bitcoin, vous n’êtes pas obligé de les déclarer. Vous pouvez tout à fait en posséder 500 et être virtuellement à la tête d’une fortune de plusieurs centaines de millions d’euros, tant qu’ils sont sous forme de cryptomonnaie vous n’avez pas d’obligation à informer les autorités.

De même, lorsque vous achetez des bitcoins vous n’êtes pas obligé de le déclarer.

Faut-il déclarer ses litecoins, Ethereum, etc. ?

Il en va de même pour toutes les autres cryptomonnaies : tant qu’elles sont sous forme de cryptomonnaie et peu importe où elles sont stockées, vous n’avez pas d’obligation de les déclarer.

Que faut-il déclarer quand on possède des bitcoins ?

Voilà la bonne question à se poser : à quel moment dois-je dire au fisc français que j’ai des cryptomonnaies ? La réponse est simple : quand vous les vendez ou quand vous en possédez sur une plateforme étrangère. Concrètement, ce que vous devez déclarer aux impôts c’est combien la vente de cryptomonnaies vous a rapporté. En somme, dès que vous échangez des cryptos contre de la monnaie fiduciaire, que ce soit des euros, des dollars ou n’importe quelle autre monnaie ayant cours légal dans un pays, vous devez le déclarer.

Faut-il déclarer les plus values d’achat-revente de cryptomonnaie ?

Comme la plus value intervient au moment où vous revendez vos cryptomonnaies il va de soi que vous devrez déclarer cette plus value aux autorités. Plus précisément vous allez déclarer l’argent que vous avez tiré de cette/ces vente/s. Mais vous devez également déclarer vos moins values !

Notez que vous êtes obligé de déclarer ces plus-values lorsque vous avez réalisé un profit d’au moins 305 EUR minimum.

Concrètement si vous acheter et revendez des crypto-monnaies vous devrez remplir le formulaire CERFA 2086 et y noter toutes les opérations d’achat et de vente d’actifs numériques.

Télécharger le formulaire CERFA n°2086 >>

Si vous avez acheté 1 bitcoin pour 1000 euros il y a quelques années et que vous le revendez au cours de 45 000 EUR, vous devrez déclarer 45 000 EUR et non pas 44 000 EUR (revente moins prix d’achat).

Quel est le taux d’imposition sur les bitcoins ?

Si les bénéfices que vous tirez de l’achat revente de cryptomonnaies est occasionnel, le taux d’imposition appliqué sera de 30% (12.8% + 17.2% de prélèvement sociaux).

Conseils pour être en règle

  • Notez quelque part toutes les transactions crypto<->fiduciaire que vous faites, les montants, les dates et les intermédiaires
  • Payez-vous une consultation auprès d’un expert-comptable ou fiscaliste pour être sûr de ce que vous faites, et devez faire
  • Respectez les réglementations en vigueur dans votre pays et ne faites pas l’autruche.

Liste d’avocats fiscalistes et comptables spécialisés en cryptomonnaies

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.